Les augures dans les arts divinatoires

Depuis sa création dans la période antique, la ville de Rome a toujours regorgé de grands prêtres. Ces prêtres servaient le culte dans chaque religion.

Les arts divinatoires en l’occurrence la voyance ne sont pas restés en dehors de ce mouvement. C’est ainsi que les prêtres qui faisaient l’interprétation faits naturels qui étaient vus comme des prédictions portaient l’appellation d’augure.

En effet, les augures étaient considérés dans la religion romaine comme un interprète des désirs du dieu Jupiter. Ils étaient également vus comme les maitres de tous les signes qu’ils soient extraordinaires ou non.

Comment les augures arrivaient-ils à faire de bonne interprétations? Et comment s’est construite la légende des augures?

Les augures et les interprétations

Dans la Rome au cours de la période antique, les augures étaient reconnus comme les ministres du culte. La science des augures se trouvent dans plusieurs types de documents. Les augures doivent obligatoirement faire la consultation de ces livres afin d’apprendre et de maitriser le rôle qui était le leur. C’est une science qui comprend:

  • Douze articles principaux.
  • Les douze signes du zodiaque.

La lecture des présages se faisaient par les augures. La position adoptée par ceux-ci au cours de cette lecture se présente comme suit:

  • L’orientation vers le nord.
  • L’orient doit être à droite et l’occident à gauche.
  • L’avis favorable des dieux découlerait du fait que le vol de l’oiseau, l’animal ou l’éclair du tonnerre passe du côté droit de l’observateur.
  • L’avis défavorable des dieux découlerait du fait que le vol de l’oiseau, l’animal ou l’éclair du tonnerre passe du côté gauche de l’observateur.

Les phénomènes lumineux produit par l’échauffement d’un corps céleste qui entre dans l’atmosphère terrestre et qui servent à prendre les prédictions sont:

  • L’éclair.
  • Le tonnerre.
  • Les vents qui représentent aussi des prédictions positives.

Les catégories d’oiseaux qui étaient le plus généralement objet d’observation de la part des augures sont:

  • L’aigle.
  • Le vautour.
  • Le hibou.
  • Le milan.
  • Le corbeau.
  • La corneille.

L’outil de travail principal dont les augures se servaient était le lituus. Il s’agissait d’un bâton recourbé et qui ne portait pas de nœuds.

Les augures se servaient également des poulets sacrés. Ces poulets devraient avaler tous les grains qui leur sont offerts pour que la prédiction ait une nature positive.

La construction et l’évolution de la légende des augures

La légende des augures s’est construite autour de la vie de Attus Navius. C’est un augure qui était contemporain à Tarquin l’ancien. Son fait d’arme était sa résistance à ce personnage dont l’objectif résidait dans l’augmentation des centuries de chevalier.

Il fera tout au long de son existence des prédictions qui se réalisaient. Il accompagnait les armées romaines par ses prédictions dans les différentes batailles qui les opposaient à d’autres peuplades.

La véracité de ses présages lui vaut l’élévation d’une statue à son image.

En somme, nous remarquons que les professionnels de la voyance existaient depuis toujours. Leur évolution est intimement liée à celle de la voyance même si les appellations étaient différentes.

Recevoir les meilleures offres de voyance


Pour recevoir par email les meilleures offres de voyance telles que des offres de promotion ou une voyance par email gratuite, entrez votre adresse email.


Envoyer

Vos informations sont protégées.

Merci de nous avoir rejoint

Votre adresse email a été enregistrée avec succès.
Vous recevrez désormais toutes nos offres.


Ok!

Informations




Copyright © 2012-2013 - http://www.voyancegratuit.biz - Tous droits réservés